AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Quand un imbécile tient une caméra [21/05/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Française
Liliane Keller

Messages RP : 86
Messages : 275
Âge du personnage : 29 ans

Quand un imbécile tient une caméra [21/05/41] - Page 2 Vide
MessageSujet: Re: Quand un imbécile tient une caméra [21/05/41]   Quand un imbécile tient une caméra [21/05/41] - Page 2 EmptyDim 29 Aoû - 13:50

Une petite moue dubitative accueillit les paroles de la jeune épicière au sujet de son partenaire de scène. Moins abruti, assurément. Plus fréquentable ou moins fanatique, cela restait encore à prouver. Bon sang, ce silence ! Etait-ce sa manière à lui de tirer vers le bas ce désastre cinématographique ? Finalement peu importait, dans une poignée de minutes ce cauchemar prendrait fin.

« Je suis une horrible casanière aux habitudes bien ancrée. Je testerai peut-être vos fameuses pêches rouges une autre fois. »


Son regard coula dans la direction du « Flieger-tapisserie » tandis qu’elle faisait tournoyer distraitement quelques pièces de monnaie entre ses doigts. Elle aurait pu prétexter ne pas avoir le compte et demander une avance. Cependant ça aurait été rajouter une couche supplémentaire probablement malvenue devant l’exaspération générale. Et pour quoi ? Un nouveau parasitage au bénéfice très relatif. Le jeu n’en valait pas la chandelle, pas après tout son cirque. La désinformation, ça, elle ne supportait pas. Pourtant il aurait été bien plus judicieux de se tenir tranquille, de ne pas faire de vagues. Trop tard pour les regrets, pleurnicher ne la mène…

Le tintement aigu caractéristique d’une pièce heurtant le sol interrompit brusquement le fil de ses pensées. Et une gaucherie de plus ! Mince… La jeune dame se mordit nerveusement le coin de la lèvre inférieure avant de s’accroupir précipitamment. Par chance sa quête des précieux francs ne pris que quelques instants, les rondelles métalliques n’ayant guère roulé loin. Un embarras non feint l’étreignait, pour une fois qu’elle ne le faisait vraiment pas exprès. Le mieux à faire était de continuer comme si de rien n’était. Elle enchaina donc, avec un de ses sourires un peu forcé, tout en déposant sur le comptoir de quoi régler la transaction.

« Voilà le ticket et la monnaie. »


Sur ce elle s’empara de ses fameuses pêches et compléta avec plus de vigueur et de franchise à l’intention de la commerçante.

« Je vous souhaite une bonne journée. »


Se tournant vers le grand pilote, Liliane termina avec un peu moins d’enthousiasme.

« Au plaisir de vous revoir. »

On ne pouvait pas décemment lui reprocher de ne pas y mettre plus de conviction après son comportement de parfait mufle. Il était dommage qu’elle ait déjà dépassé son quota de bêtises, ce sans quoi elle aurait mis un point d’honneur à trouver un moyen de l’embarrasser.

Une fois qu’elle fut assurée que tout avait été dit et que l’on n’attendait plus rien d’elle, l’enseignante quitta la boutique. A présent toutes ses pensées étaient tournées vers quatre points précis. Prendre un bain. Fumer comme un pompier. S’enfiler un fond d’alcool de prune. Dormir le reste de la journée. Tout un programme… Que voulez-vous, la française aspirait à des activités simples et abrutissantes lorsqu’une matinée méritait des qualificatifs tels que « désespérante », « longue », ou bien « merdique ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quand un imbécile tient une caméra [21/05/41]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Montreuil :: Quartier bourgeois-