AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Allemand
avatar

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   Sam 22 Mai - 22:59

"Très bien, c'est fait alors ! Je vous laisse choisir le restaurant, vous savez sans doute mieux que moi où trouver un endroit calme pour ce genre de choses."

Clin d'oeil, insinuant qu'il savait FORCEMENT. Cela faisait un an qu'il était là, à moins qu'il ne soit impuissant, il était totalement impossible qu'il ne soit jamais allé avec une fille dans un restaurant montrois. Il n'était pas si moche et il était officier (surtout officier), rien que ça devait emballer pas mal de poulettes françaises en mal de fric allemand, puisque les Français n'en avaient plus à dépenser sur leurs portes jarretelles.

"Disons que nous ferons ça dans trois semaines, début juin. Ca vous laissera le temps de trouver l'endroit -ou à moi d'en trouver un si j'en croise un et d'approcher la demoiselle, et à moi d'en discuter avec Fraulein Anna. Sans faute, n'est-ce pas ?"


Au coin de son champ de vision, il vit Majestas courber son long cou jaune, relevant du même coup une tête aux yeux encore fermés mais qui, trois secondes plus tard, battaient de leurs épaisses paupières en signe de réveil. Une patte se contracta en griffant le sol avant qu'il ne repose la tête. Feignasse du soir, bon soir ! Le Goldehre se réveillait de sa sieste.

"La grosse bête émerge ! C'est bientôt l'heure du dîner. Si ça ne vous dérange pas, il faut que je le vois."


Histoire de lui expliquer qu'au lui de grogner dans le dos de Nobilitas, mieux faudrait régler les choses calmement. Il faudrait qu'il s'en charge, tiens, et qu'il explique au pilote de la demoiselle que les perdants passaient après. Ce foutu pays était occupé ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 180
Messages : 359
Âge du personnage : 31

MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   Dim 23 Mai - 12:51

Trois semaines et c'était à lui de trouver le restaurant... Bon au moins, cela lui en laissait le temps. Heureusement qu'il en connaissait un ou deux, de quoi vraiment être dans la catégorie des gens dits normaux... Déjà que le jeune officier avait une vision assez globale de comment devait être les militaires de son entourage... Début juin... Avec une infirmière. Bon il allait devoir convaincre alors pour espérer avoir à son bras une jeune donzelle... Et mentir n'était pas vraiment sa tasse de thé quand il s'agissait d'y mêler une jeune dame, mais advienne que pourra.

"Sans faute... Et dans trois semaines, ce me convient parfaitement. "


Parler comme s'ils se connaissaient de longue date... hum... Mais au moins, Hessler commençait à comprendre comment on devait parler avec ce jeune homme pour qu'il se sente bien et ne monte pas sur ses grands chevaux. En somme être dans la même ligne de pensée que lui... Il aurait du agir plus tôt de la sorte tout à l'heure, pour être tranquille. Mais maintenant que c'était fait, on ne pouvait pas revenir en arrière. Et quand le grand dragon se réveilla, cela attira l'attention du major. Peter en profita pour étudier la bête du regard. Un dragon bien musclé, en pleine santé... Au moins, il tenait la route celui-là.. Un dragon comme celui-là permettait sans nul doute à son pilote de bien se faire voir et d'arriver à bien s'en sortir dans les combats... Il faudrait qu'il le voit vraiment en oeuvre dans un entraînement pour voir ce qu'il avait dans les tripes... Il ne doutait pas que Thuban ne ferait pas le poids face à ce saurien, mais un dragon qui était en parfaite symbiose avec son dragon pouvait dépasser les capacités d'un autre plus fort et plus endurant... Peter avait déjà vu des courriers se sauver de dragons plus costauds. L'habilité était dans la gestion de son dragon, l'appréciation du danger... ect. Hessler n'allait pas philosopher plus que cela... Bon il savait que dire pour la suite.


"Cela ne me dérange point major. Je pourrais en profiter pour le contempler"

Avec un léger sourire, il regardait déjà le dragon qui s'éveillait pleinement. Un sourire un peu faussé, car Peter n'aimait qu'un seul dragon : le sien.

[hrp : C'est prévu de continuer dans la discussion ou tu envisages de passer à l'entraînement sous peu ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   Mer 26 Mai - 2:04

"Majestas en train de manger ?" s'étonna Rudy avant d'éclater de rire. Contempler Majestas en plein repas.

Mouais.

Bon.

... c'était comme voir Göring en maillot de bain. On ne contemplait pas, on regardait avec horreur.

"J'aime beaucoup mon dragon,"
déclara l'officier de but en blanc, toujours tourné vers Majestas. Oui, il aimait ce dragon, cette vie, et même cette guerre. "Mais je pense qu'être contemplé ne fait pas partie de ses qualités."
Qui étaient multiples et variées, allant de sa force à son côté buté, volontaire, à son grand courage et sa franchise brutale. Le Goldehre était déjà un dragon difficile lorsque Hans-Rüdiger en avait hérité : agressif, malpoli, la bête ne s'adaptait pas à la paix. Peut être auraient-ils été malheureux ensemble si l'Allemagne de von Warlau n'avait pas été nazie.

"Vous voyez, Majestas est le genre à aimer manger sa nourriture en morceaux, mais il la cuisine lui même. C'est pas spécialement beau à voir, alors si vous voulez vous en aller vers des compagnies plus civilisées, je ne vous en voudrai absolument pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 180
Messages : 359
Âge du personnage : 31

MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   Dim 30 Mai - 16:23

Au moins, il arrivait à faire rire le jeune second. Tant mieux, tant que cela faisait oublier le premier épisode.Il était vrai que de voir un dragon en train de manger, c'était un peu ragoûtant. Plus encore quand Hans prévint du style particulier du dragon. Bon peut-être que dans un sens, il fallait mieux éviter. Peter en avait vu quelques uns se nourrir de façon assez sanglante..

- hum peut-être qu'en effet, ce ne serait pas raisonnable de rester en face de lui à ce moment là... Au moins votre dragon ne se pavane pas dès qu'il se sent admiré. Il est de la race des esprits posés...

Thuban lui se pavanait, mais à bonne escient quand il pouvait le faire. Quand il y avait vraiment du travail, il était sérieux. Bon il était clair qu'il ne pouvait pas s'amuser à faire la comparaison de son dragon face à Majestas. Von Warlau devait avoir la fierté pour lui et son dragon. Essayer de le contredire serait encore provoquer son énervement. Chose certaine Hessler aimait son dragon et comme tous les dragons, il servait la patrie avec son pilote, c'était tout ce qu'on attendait de lui.

- De ce fait, je peux toujours le regarder à distance, pour pas être trop gêné. Thuban lui est plus délicat avec sa nourriture, il prend plus de temps. Des fois, il s'amuse à le faire pour m'exaspérer. "

Petit sourire à cette manie plaisantine de son saurien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   Jeu 3 Juin - 0:19

"Il ne va pas vous manger," répondit négligemment von Warlau. Ce n'était pas une question de raisonnable ou pas, c'était une question de vouloir vomir son petit dej ou pas si on avait l'estomac mal accroché. Et puis, c'est fou ce que Hessler avait le don de faire passer son dragon pour une fiotte. Un dragon était un dragon, à moins d'être un Falken il n'avait pas de raison d'être délicats... ou alors, c'est que son Thuban était un dragon de pédale, m'enfin, mieux valait croire que Hessler était juste pas doué lexicalement parlant.

"Majestas a été traumatisé par une blessure grave. C'est un dragon agressif et obsédé, pas un esprit posé. Il vous mènera au combat avec courage et bravoure, mais ne vous attendez pas à ce qu'il vous fasse la conversation."

Il passa une main dans sa veste de cuir entrouverte et en sortit son porte feuille, l'ouvrit, fouilla dans une fente et en tira un petit paquet de photos plus ou moins jaunies. Il en sortit une datée de 1871, aux teintes crèmes et tachée de brun en haut à gauche.

"Il a trois ans sur la photo, à côté c'est mon grand père Hans-Rudolf, le petit truc à côté de sa patte, là. Vous voyez, il a encore des pansements autour du cou, il était plutôt maigre, aussi. Aujourd'hui, il a une grande plaque pâle du côté droit d'ailleurs. C'est sûrement un Grand Chevalier qui lui a fait ça !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 180
Messages : 359
Âge du personnage : 31

MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   Dim 13 Juin - 17:22

Hessler aimait son dragon et il n'était pas dans les pensées du Second. Il restait modeste, rien de plus. Peut-être qu'en effet, il pourrait le mettre en valeur son saurien, mais il redoutait de relancer la conversation de tout à l'heure. Faire une comparaison de son Hirondelle face à Majestas, c'était manqué de montrer indirectement qu'on cherchait à se prévaloir au-dessus du grand dragon avec le sien. Thuban était ce qu'il était certes, mais il était un bon dragon. Son pilote arrivait à en tirer ce qu'il fallait pour le combat... Même si pour le moment, il n'y avait pas eu de vrais combats, comme en Pologne, où Hessler avait perdu son dragon, lors de son crash. Le Leutnant cessa d'y songer. Thuban était un bon dragon pour sa race, même s'il ne possédait pas la force et la puissance du monstre écailleux de Von Warlau. Peter ne doutait pas des capacités de Thuban, de toute manière.

Il manqua de sourire quand son supérieur lui dit presque de façon négligée, qu'il n'allait pas être dévoré.

- Je ne pense pas que je serai à son goût de toute manière...

Hans lui apprit quelques détails sur le caractère de son dragon, pendant qu'Hessler le regardait. Un dragon de cette taille de toute manière, comme bien d'autres, n'avaient pas été élevés pour être un caniche de salon...Combattif et agressif. Majestas avait tout d'un dragon de combat. Pas étonnant qu'il soit assez réputé en son genre et que son pilote grâce à lui est pu posséder une assez bonne position.

Hans Van Warlau sortit une photo, quand le dragon était encore assez jeune, avec le grand-père de Hans. Le dragon était tout autre avec la blessure qu'il avait reçu à cette époque.

- Il était déjà énorme pour son âge...Un grand Chevalier dites-vous. Il a du se battre farouchement pour réussir à s'en sortir. Impressionnant.

Là il était franc. Les Grands Chevaliers étaient d'assez grand dragons et pas commode quand on se retrouvait en face d'eux.

- Je présume que cela explique un peu son caractère d'aujourd'hui ?

[hrp : encore un ou deux posts et on pourra faire le resto :)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   Mer 16 Juin - 23:58

Ah, ça, c'était un mauvais paris ! Ce ne serait pas la première fois que Majestas mangeait un humain, même si ce serait certainement le premier Allemand. Le Goldehre considérait qu'un ennemi mort pouvait très bien servir de casse croûte, ce dont les von Warlau ne s'étaient évidemment jamais vantés. C'était le genre de choses qui ne faisaient plus bien, une férocité d'un autre âge, sauvage, ou encore la haine que le dragon doré pouvait ressentir pour ses ennemis. Pour dire la vérité cela mettait Rudy assez mal à l'aise ; il reconnaissait toutefois que c'était à Majestas que revenait la charge, lui qui recevait les blessures, même si les balles n'étaient souvent que des piqûres. Cela autorisait le dragon à faire un peu ce qu'il jugeait bon, sans que son pilote ne proteste.

Mais manger Peter Hessler ? Majestas n'avait jamais goûté d'Allemand, si ça se trouve c'était dégueulasse !

"Vous n'avez pas l'air très bon, c'est vrai," répondit Hans-Rüdiger en regardant fixement son subordonné, comme s'il se posait sérieusement la question. Sa blague lui paraissait d'un goût excellent, même si ça ne faisait sans doute rire que lui.

Toutefois, il ne se força pas pour acquiescer à tous les compliments d'Hessler sur Majestas... car il est cool, son Majestas ! C'est pas un pauvre petit Pou à deux marks de 1923 qui pouvait lui faire du mal !

"Oui, Majestas entend bien se venger ! C'est tout à fait l'esprit à avoir, ne pas se laisser faire ! ... un jour, il aura ce salopard, je vous assure !"

... même si ni le dragon, ni le pilote ne savaient qui était le salopard en question ; mais Majestas aimait le répéter et, pour ne pas laisser son dragon radoter tout seul, Rudy radotait dans le même sens. C'était pas beau, l'amour dragon-pilote ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 180
Messages : 359
Âge du personnage : 31

MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   Jeu 17 Juin - 23:31

Peter fit un léger sourire, pour marquer la plaisanterie, même si elle était un peu faussée

"Tout vient à point qui sait attendre. Je suis sûr qu'il le retrouvera en face de lui et qu'il aura sa vengeance"

Ce n'était pas pour autant que le dragon chnagera par la suite, si jamais il retrouvait réellement son adversaire d'autan. Le monde bougeait, les dragons aussi. Rien ne disait qu'il était encore en vie et qu'il n'était pas à la retraite dans un centre de reproduction, où autre part dans le monde, dans les colonies françaises. Tout était possible. Donc les chances d'avoir sa vengeance était moindre. Le dragon resterait agressif contre ses ennemis quoiqu'il puisse arriver.

Puis le temps commençait à passer. Peter commençait à se lasser d'être sur les remparts. Il était temps pour lui de retourner voir Thuban pour voir s'il avait fini de bouder. Surtout pour aller retrouver sa compagnie. Il n'avait rien contre Majestas, mais son Schwalbe lui paraissait plus... normal.

"Major, avec votre permission, je vais me retirer. Je dois aller m'occuper de Thuban et sommairement le briefer sur l'entraînement de demain, pour qu'il se tient prêt. "

Aussi bien pour partir rapidement de là. Mais de façon polie bien entendu, avec le salut réglementaire qui allait bien pour quitter un officier supérieur. Il ne tenait pas à revenir sur les troubles précédents. Il avait eu sa dose... Surtout que dans une escadrille, l'union des forces étaient primordiales, même s'il sentait que le second aimerait à rouler des mécaniques pour justifier que c'était lui le meilleur et pas un autre, grâce à son dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allemand
avatar

Messages RP : 70
Messages : 142
Âge du personnage : 29 ans

MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   Ven 18 Juin - 0:14

Hans-Rüdiger n'y croyait pas. Comme Peter, il pensait que le dragon pouvait être n'importe où, mort, vivant, ou même qui était le dragon en question. Peut être Majestas avait-il même déjà rencontré son adversaire sans le savoir. Il pourrait éplucher les archives ; ils savaient quand il avait été descendu, et où. Avec de telles informations ils pourraient le retrouver. Mais à quoi bon ? Et si Majestas était déçu, lui qui imaginait un adversaire à la force démesurée ? Il pouvait ne trouver qu'un poids léger mort depuis cinquante ans ! Mieux valait qu'il ne sache jamais. Rudy doutait même qu'il ai vraiment envie de savoir, se demandait souvent si pour Majestas, cet adversaire n'était pas simplement un symbole pratique.

Quand Hessler demanda à partir, von Warlau sembla sortir d'une sorte de sommeil éveillé. Il cligna des yeux, puis fit un geste vague au niveau de l'épaule. Comme s'il chassait une mouche qui n'existait pas.

"Oui oui, allez-y. On se voit demain !"

De toute façon, il aurait dû partir aussi. Majestas était à présent entièrement réveillé et s'étirait comme un chat, ouvrait grand sa gueule dentée pour bailler. Il l'avait vu, sans doute ; les dragons ne voyaient pas très bien de près, mais de loin, ils se débrouillaient très bien.

Il regarda l'autre officier saluer et partir, puis enfonça les poings dans ses poches, descendit en sifflotant.
Ils verraient bien ce qu'ils feraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]   

Revenir en haut Aller en bas

Et si les ennuis continuaient sur un autre pied ? [mercredi 14 mai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Base aérienne de Sarnand :: L'extérieur :: Les remparts et la tour est-