AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Lexique et abréviations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Char d'assaut chaleureux
L'Admin

Messages RP : 196
Messages : 1141

Lexique et abréviations Vide
MessageSujet: Lexique et abréviations   Lexique et abréviations EmptyJeu 19 Fév - 16:02

A.
Accords de Munich : En Septembre 1938, les accords règlent le sort de la crise des sudètes (minorité allemande en Tchécoslovaquie), en faveur de l'Allemagne. Le traité condamne la Tchécoslovaquie, renforce la popularité et l'aura d'Hitler et décrédibilise la France et la Grande Bretagne. C'est l'une des causes directes de la seconde guerre mondiale.

Action Française Mouvement royaliste, nationaliste, catholique dirigé par Maurras (pétainiste). Réactions partagées au régime de Vichy : participation farouche pour les uns, Gaullisme pour les autres, collaborationisme pour certains.

Adler (die) : "Les aigles", nom donné à la double escadrille allemande stationnée à Sarnand.

Adler (der) : "L'Aigle", nom du journal officiel de la Luftwaffe. Parait dans plusieurs langues, dont l'Allemand et le Français.

Afrikakorps : Détachement allemand en Afrique du Nord, envoyé pour soutenir les italiens contre les anglais en Janvier 1941. Dirigé par le Général Erwin Rommel.

Américanisme : Goût pour la culture américaine (cinéma, jazz...). N'indique pas un mode de consommation comme après guerre.

Ahnenerbe : Organisation nazie, dépendante de la SS, menant de soit disant "recherches" sur la race aryenne. Elle organise, entre autre, des opérations archéologiques.

Anschluss : En 1938, annexion de l'Autriche par l'Allemagne, sans résistance ou réaction des Alliés.

Art dégénéré : Art moderne, stigmatisé par les nazis au profit de l'art classique. Voir l'article Wikipédia.

Aryen : "Seigneur" : ce mot désigne les "allemands de pure souche", sans sang "dégénéré" (juif, de couleur). Le modèle de l'aryen est grand, blond et a les yeux bleus.

Aryaniser : Confisquer les biens d'un juif (souvent une entreprise) pour la remettre à un non juif dans le cadre des lois raciales.

Ausweis : Autorisation de circuler, nécessaire pour se déplacer de nuit avec le couvre feu.

Axe : Nom donné à l'alliance entre l'Allemagne Nazie et l'Italie Fasciste.


Lexique et abréviations Barresparation


B.
Bataille d'Angleterre : Bataille aérienne entre la Luftwaffe, la RAF et d'autres armées de l'air (polonaises, françaises.) Dure depuis Juin 1940, une grande partie des forces aériennes allemandes sont actuellement sur ce front.

Blitz : Nom donné par les allemands aux bombardements sur l'Angleterre lors de la Bataille d'Angleterre.

Blitzkrieg : "Guerre éclair" : technique allemande ayant permis la victoire en Pologne et en France. Le Blitzkireg mêle étroitement les tanks et les forces aériennes pour frapper très vite et passer dans le dos des troupes ennemies. Les adeptes de cette tactique les plus célèbres sont les Généraux Guderian et Rommel.

Bombardement stratégique : Bombardement visant des cibles spécifiques à l'effort de guerre (usines, moyens de communications).


Lexique et abréviations Barresparation


C.
Cagoule (la) : Organisation terroriste des années 30, ayant tenté d'assassiner Léon Blum et de renverser le gouvernement. Ses membres sont de grands adeptes du complot, violent si possible. Ralliés à Vichy (pour le moment), très nationalistes.

Camps de prisonniers de guerre : Stalags (pour les hommes de troupes), Olfag (pour les officiers), Stalag Luft (pour les aviateurs) : camps disséminés à travers l'Allemagne, rassemblant les prisonniers de guerre (dont français). Tenus par la Heer ou la Luftwaffe. Les prisonniers en dessous du rang d'officier participent à l'effort de guerre allemand.

Camp de concentration : Camps de prisonniers réservés aux "indésirables" : prisonniers de droit commun, politiques, homosexuels, juifs et tziganes. Les allemands sont tous plus ou moins au courant, mais n'en parlent pas, ou seulement à mots couverts.

Collaborateur : Personne d'une zone occupée travaillant pour les Allemands.

Collaborationniste : Personne d'une zone occupée travaillant pour les Allemands et partageant l'idéologie du Reich.

Couloir de Danzig : Couloir polonais situé entre l'Allemagne et la Prusse Orientale. Le port de Danzig, cédé aux Polonais en 1918, devait leur donner un accès maritime. Revendication d'Hitler pour l'Allemagne.

Couvre feu : Interdiction aux français de se déplacer de nuit sans autorisation (Ausweis). Il est fixé à 20h à Montreuil.

Croix-de-Feu : ou Association des combattants de l'avant et des blessés de guerre cités pour action d'éclat. Organisation nationaliste de droite, milice paramilitaire. Interdite en 1936.


Lexique et abréviations Barresparation


D.
Diktat de Versailles : Nom allemand donné au Traité de Versailles, qui réglait les conditions de la défaite allemande en 1918.

Drache : Dragon en allemand

"Drôle de guerre" : En allemand, "Sitzkrieg" (la guerre assise). Période entre Septembre 1939 et Mai 1940, après que la France et la Grande Bretagne ont déclaré la guerre, où aucun affrontement réel n'a lieu contre l'Allemagne. Les participants "campent" sur leurs positions. Guerre d'ennui.


Lexique et abréviations Barresparation

E.
Espace vital (Lebensraum) : Dans l'idéologie nazie, fait de conquérir des terres à l'Est pour donner aux Allemands suffisamment de territoires.


Lexique et abréviations Barresparation

F.
Flieger : Aviateurs allemands

FNFL : Forces Navales Françaises Libres. Marine rattachée aux FFL, commandées par le Vice Amiral Muselier.

FAFL : Forces Aériennes Françaises Libres. Armée de l'air rattachée aux FFl, commandées par le Vice Amiral Muselier.

Faucons rouges : Organisation de jeunesses socialistes

FFL : Forces Françaises Libres. Sous le commandement de De Gaulle, ce sont les soldats de "l'autre France". Constitue par les FNFL, les FAFL et l'armée de terre sous la dénomination de FFL. Les FFL reposent surtout sur les colonies et siègent à Londres.

Freikorps : Organisations para militaires allemandes d'extrême droite, au début des années 20, souvent chargées par le gouvernement de mater les révolutions d'extrême gauche ayant suivit la fondation de la République de Weimar.


Lexique et abréviations Barresparation

G.
Gauleiter : Responsable nazi pour une région. Goebbels est, par exemple, Gauleiter de Berlin.

Gestapo : "Geheim Staat Polizei", soit "Police secrète de l'Etat". Dépend du Parti nazi est plus particulièrement de Himmler, dirigée par Heydrich. Se concentre sur la traque des juifs et des résistants, active en territoires occupés comme en Allemagne.
La Gestapo a mauvaise réputation dans l'armée, ses membres étant souvent considérés comme des malfrats indignes de servir dans la police.

Guerre des ondes : Affrontement entre Radio Londres (gaulliste) et Radio Paris (vichyste).

GC : Groupe de Chasse (aviation française)

GB : Groupe de Bombardement (aviation française)


Lexique et abréviations Barresparation

H.
Heer : Armée de terre allemande.

Hitlerjugend : Jeunesses hitlériennes. L'adhésion est obligatoire pour tous les jeunes allemands, mischlings compris.

Horst-Wessel-Lied
: Hymne de la SA, puis du parti Nazi. Tous les concerts sont obligatoirement ouverts avec la Horst Wessel Lied. Voir l'article Wikipédia. Vous pouvez en écouter un extrait ici. (oui, je sais, la vidéo n'est pas sérieuse, mais pensez qu'il est illégal dans plusieurs pays de chanter cet hymne, et qu'au moins y'a pas de néo nazis dans les commentaires)


Lexique et abréviations Barresparation

I.
Internationales : Association des partis socialistes (2nd Internationale), communistes (3ème Internationale) et Trostkystes (4ème Internationale). Les trois Internationales sont rivales et s'opposent fréquemment, parfois de manière sanglante.

Lexique et abréviations Barresparation

J.
"Jeudi noir" : 23 Janvier 1929. Effondrement de la Bourse de Wallstreet, début de la Crise de 1929.

Jeunesses Hitlériennes : voir Hitlerjugend.

Jud Süss : "Le Juif Süss" ; film antisémite nazi sortit en 1940 en Allemagne. Grand succès.

Junker : Aristocratie prussienne, d'origine foncière. Très présents dans le haut commandement de l'armée.


Lexique et abréviations Barresparation

K.
Kriegsmarine : Marine de guerre allemande.

Kripo : "Kriminalpolizei" : la police criminelle allemande (ne s'occupe pas des affaires politiques, gérées par la Gestapo).


Dernière édition par L'Admin le Mar 11 Mai - 20:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com
Char d'assaut chaleureux
L'Admin

Messages RP : 196
Messages : 1141

Lexique et abréviations Vide
MessageSujet: Re: Lexique et abréviations   Lexique et abréviations EmptyVen 8 Mai - 14:08

L.

Ligne Maginot : "Fortifications françaises construites de 1927 à 1936 sur la frontière Nord-est de la France, de la frontière Suisse au Luxembourg. Elle fut pensée par André Maginot, ministre de la guerre, et avait pour but d'empêcher toute invasion allemande. Cette ligne illustre parfaitement la stratégie de défense de la France dans les années trente." (Lexique secondeguerre.net).

Ligne de démarcation : frontière entre la France occupée et la France libre. Elle se situe au dessus du Massif Central et comprend également le littoral Atlantique. La ligne est gardée par des troupes allemandes, il faut donc un passeport pour la travers.

Lois de Nuremberg : 1935. Ensembles de lois raciales excluant les juifs de la population allemande. Voir une définition plus complète.

Luftwaffe : Armée de l'air allemande.

Lüger : Pistolet allemand, porté par les officiers.


Lexique et abréviations Barresparation

M.

Mensur : Escrime universitaire. Le but est de toucher l'autre au visage (les concurrents ne portent pas de masque) et de ne pas esquiver l'épée, mais de supporter la douleur. Ce sport est la source de la plupart des cicatrices au visage des hommes allemands. Article complet (en anglais).

Mischling : "métis" ; en Allemagne nazie, terme utilisé pour les demi juifs (deux grands parents juifs) et les quart de juifs (un grand parent juif), respectivement "Mischling premier degré" et "deuxième degré".

Montreuil : Ville où se déroule le jeu.

Montrois(e) : Habitant(e) de Montreuil


Lexique et abréviations Barresparation

N.

NSDAP : "National Sozialistische Deutsche Arbeiterpartei" (Parti nationnal-socialiste des travailleurs allemands). Nom complet du parti nazi.

Nazisme : Contraction de "National socialisme". Voir l'article Wikipédia pour plus d'informations.


Lexique et abréviations Barresparation

O.

OKW : Oberkommando der Wehrmacht : Commandement centralisé des formes allemandes à partir de 1938 pour remplacer le ministère de la guerre.

OKH : Oberkommando des Heer. Organe de commandement de l'armée de terre allemande. Compose l'OKW avec l'OKL et l'OKM (la marine).

OKL : Oberkommando der Luftwaffe. Organe de commandement de l'armée de l'air allemande.


Lexique et abréviations Barresparation

P.

Pacte Germano-soviétique : Pacte de non agression signé en 1939 entre l'Allemagne Nazie et l'URSS.

Panzer : Char d'assaut en allemand ; désigne aussi un tank allemand en anglais et en français.

PPF : Parti Populaire Français. Un des partis collaborationnistes français ; bien qu'il soit plus ou moins interdit comme parti, il reste plus ou moins actif politiquement.

Prisonnier de guerre : Soldats fait prisonniers et gardés comme tels. Les prisonniers sont protégés par la Convention de Génève. Les Résistants, espions, commando, "traîtres" ne sont pas considérés comme des prisonniers de guerre. On trouve environ 1,5 millions de prisonniers français en Allemagne début 41.

Propaganda-Staffel : Basé à Paris, organe de censure des médias en France. La "Liste Otto" rassemble les noms des ouvrages interdits : oeuvres d'écrivains juifs, anti allemandes, anti staliniennes.


Lexique et abréviations Barresparation

Q.

QG : Quartier Général


Lexique et abréviations Barresparation

R.

RAF : Royal Air Force. L'armée de l'air anglaise.

Reich : Empire allemand

Reichstag : Parlement du Reich lors de la République de Weimar. A perdu tout pouvoir après l'accession d'Hitler au pouvoir.

RNP : "Rassemblement national populaire". Parti collaborationniste français fondé par Marcel Déat en Février 1941.

RSHA : Reichssicherheitshauptamt ( "Office central de la sécurité du Reich" ). Sous l'autorité de Heydrich. Comprend : le SD, la Gestapo et la kriminalpolizei.


Lexique et abréviations Barresparation

S.

Sarnand : Base aérienne française près de Montreuil, occupée également par la Luftwaffe après 1941.

SA : Sturmabteilung ou Section d'Assaut. Milice nazie à tendances révolutionnaires. Ses cadres furent assassinés lors de la Nuit des Longs Couteaux.

SS : Schutzstaffel ou Section de Protection. Issue de la SA, puis devenue indépendant sous l'égide d'Heinrich Himmler. A depuis connu un important développement, compte plusieurs millions de membres en comptant ses forces armées.

SD : "Service de sécurité". Fondé par Heydrich, fraction de la SS dont le SD est le service de renseignements.

SDN : Société des Nations. Organisation internationale précédent l'ONU, mais incapable d'avoir de véritables effets.

Signal : Journal nazi paraissant en Allemagne et dans les pays occupés. Présente des photos de très bonne qualité, souvent en couleur. Une partie des articles est propre aux pays, et une autre uniquement en allemand.

Soldatenkino : Cinémas français réquisitionnés par les forces allemandes et réservées aux soldats.

Swing Kids : Equivalents allemands des Zazou. Amateurs de jazz dans les années 30, généralement anti nazis. Voir l'article wikipédia


Lexique et abréviations Barresparation

T.


Lexique et abréviations Barresparation

U.

U-boat : Sous-marin allemand.


Lexique et abréviations Barresparation

V.


Lexique et abréviations Barresparation

W.

Waffen-SS : Bras armé de la SS, il s'agit d'une armée alternative à la Wehrmacht. Elle est sous la responsabilité d'Himmler.

Wehrmacht : "Puissance de défense". Armée conventionnelle allemande, issue de la Reichswehr (changement de nom : 1935). Elle comprend l'armée de terre (Heer), la marine (Kriegsmarine), l'armée de l'air (Luftwaffe).


Lexique et abréviations Barresparation

X.


Lexique et abréviations Barresparation

Y.

Yiddish : Langue des juifs européens. Elle dérive du haut allemand, avec des mots slaves et hébreux.

Lexique et abréviations Barresparation

Z.

Zazou : "Les Zazous étaient un courant de mode de la France des années 1940. Il s'agissait de jeunes gens reconnaissables à leurs vêtements anglais ou américains, et affichant leur amour du Swing." Définition de Wikipédia. Voir aussi l'article sur Montrealswing
Equivalent allemand : les Swing Kids

Zentrum : Parti sous la République de Weimar. Il touche toutes les classes, l'appartenance se faisant surtout sur l'identité catholique des membres. Le parti a fourni la plupart des chanceliers de la République de Weimar ; il a été interdit quand le parti nazi est devenu le parti unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adler.jdrforum.com

Lexique et abréviations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Die Adler :: Prologue  :: Code civil :: Aides de jeu :: En jeu !-